Mona à Montréal, Québec, Canada

Partager

Quelles sont mes différentes missions?

Découvrir l'aménagement à la canadienne
Mon stage porte sur la mise en place d'un éco-quartier au sud-ouest de Montréal. Je vais pouvoir découvrir le fonctionnement, la gouvernance, les règles et enjeux qui animent l'urbanisme québécois et, découvrir leurs visions de la ville.
Environnement, Eco-quartier
Au Québec, l'environnement, le développement durable se développe et les innovations émergent. Par exemple, pour les éco-quartier, avec les habitants on choisit la taux, l'importance du verdissement de la rue ainsi que de sa fréquentation automobile.
Démocratie et gouvernance locale
La participation citoyenne fait partie intégrante de l'aménagement canadien et notamment les éco-quartiers. Afin d'assurer la pérennité de l'ouvrage, du quartier ainsi que son animation, l'habitant est mis au coeur du projet. C'est à travers divers outils comme les ateliers remue-méninge, les débats ou encore avec le porte à porte que l'on implique le citoyen et qu'il devient acteur de son espace.

Quelques conseils sur vos stages outre Atlantique

Accords France-Québec, Visa & Co

Préparer son départ:

Une chance pour nous, le Québec, et le Canada ont de nombreux accords avec la France. Dans le domaine de la santé, la RAMQ fera votre bonheur et couvrira vos frais. Au Québec, une loi protège la langue française et empêche la discrimination à l'embauche pour ceux qui ne parlent pas anglais ou autre, etc.

Cependant, un stage au Québec s'organise généralement quelques mois à l'avance, 2 mois si possible, c'est le délai  minimum pour l'obtention des papiers nécessaires à l'autorisation de travailler sur le sol canadien. Personnellement, j'ai obtenu mon visa 1 semaine avant de prendre l'avion.

Pour les stages, le Canada propose un visa fermé qui vous permet de travailler uniquement dans l'organisme qui vous accueille, dans les délais précédemment définit: c'est le visa "Stage de Coopération Internationale". C'est un visa à usage unique, c'est à dire que vous ne pouvez le renouveler pour revenir ou prolonger un contrat, il faut changer de visa. Ce visa, comme de nombreux documents administratifs canadiens, est payant. Les frais de dossier pour la demande de visa (à votre charge) s'élève à environ 70 dollars canadiens et votre maître de stage devra payer environ 220 dollars pour votre embauche.

Voir lien ci-joint pour plus d'informations: http://www.cic.gc.ca/francais/etudier/travailler-coop.asp

VOTRE INTEGRATION

Au Québec, le français est majoritaire, cependant, en ville, comme à Montréal, on retrouve de nombreux anglo-saxons, de nombreux documents sont produits en anglais, vous pouvez alors progresser en anglais en restant chez nos voisins québécois !

Au Canada, les stages ne sont pas obligatoirement rémunérés, c'est à vous de négocier, dans la mesure du possible, votre salaire. Les horaires conventionnels oscillent entre 35 et 45h semaine. 

Enfin, côté logement, la signature des baux (bail) se fait sur 1 an, il n'existe pas de préavis, vous devez trouver un nouvel  habitant. Pour les stages de courte durée, je vous conseille de faire une sous location (qui est légale au Canada).

Pour plus de détails, n'hésitez pas à me contacter directement.

LA VIE MONTREALAISE

Keep it simple

Particularité Canadienne et Québécoises

Quelques mots sur les "spécialités, particularités" du Québec,

Concernant le vocabulaire technique et quotidien:

Les québécois ont de nombreuses expressions, parfois connue comme Tarbarnak mais aussi moins comme "condo" qui va être le terme employés pour désigner les appartements privés. N'hésitez donc pas à demander à votre interlocuteur de vous éclairez sur certains termes techniques. 

Au travail, la production des documents adressés au public sont  disponible en anglais comme en français, il vous faut alors traduire vos productions en anglais ou en français en fonction de vos affinités linguistiques.

La vie à Montréal:

Logement : à Montréal, les logements sont abordables, sur de nombreux sites, on retrouve des offre de colocation entre 400 et 500 dollars pour un espace d'environs 30 mètres carrés seul ou plus grand si en colocation. Ce prix est abordable car avec la conversion en euros, votre loyer s'élève à 250, 300 euros.

Transport: Les transports en communs sont relativement cher, (comparativement à Toulouse), l'abonnement de métro et de bus s'élève à 80 dollars par mois. Il vous permet d'atteindre une grande partie de la ville aisément. La ville multiplie aussi sont nombre de pistes cyclables, vous pouvez donc concilier sport et économie à faisant Montréal à vélo (abonnement annuel Vélib: 120 dollars).

Nourriture: La ville fourmille de petits restaurants au saveur différentes, seulement, les courses au supermarché restent relativement élevées. En effet, avec les taxes, le panier de course chiffre assez vite, surtout quand on cherche des produits français. Je vous conseil donc de découvrir les produits québécois, notamment leurs fromages qui sont des plus en plus abordables et plutôt bons. N'oubliez pas la fameuse "poutine" disponible à toute heure de la journée!